Royaume de FRANCE

politique
 
AccueilAccueil  PORTAILPORTAIL  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Assaut à Saint-Denis : les policiers ont tiré sur d’autres policiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olympe de G



Féminin Nombre de messages : 1070
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Assaut à Saint-Denis : les policiers ont tiré sur d’autres policiers   Jeu 11 Fév - 16:12



Assaut à Saint-Denis : les policiers ont tiré sur d’autres policiers
Les Echos | Le 01/02

L’assaut qui a abouti à la mort d’Abdelhamid Abaaoud ne s’est vraiment pas déroulé comme prévu, selon des informations de Médiapart. Les terroristes n’ont tiré que onze coups de feu.

Comment s’est réellement déroulé l’assaut de « l’appartement conspiratif » de Saint-Denis, cette nuit du 18 novembre 2015 ? Le jour même, beaucoup a été dit sur l’intensité hors-norme du feu tiré par les deux terroristes du 13 novembre, Abdelhamid Abaaoud et Chakib Akrouh, et la cousine du premier, Hasna Aït Boulahcen. Un feu nourri observable par l’ampleur des dégâts subis par l’immeuble où les terroristes s’étaient retranchés ainsi que par la durée de l’assaut et des échanges de tirs, de 4h30 à 7h30. Pourtant, la réalité semble être bien différente. C’est ce qu’a révélé Mediapart ce week-end en dévoilant le contenu d’un rapport de la police scientifique.

Des déclarations éloignées de la réalité

Le jour même de l’assaut, les autorités ont multiplié les déclarations témoignant de la violence de l’intervention. Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, a ainsi affirmé que les membres du RAID ont « essuyé des tirs pendant de nombreuses heures dans des conditions qu’ils n’avaient jusqu’à présent jamais rencontrées ». Le procureur de la République, le très respecté François Molins, a lui évoqué « des tirs très nourris et quasi ininterrompus » de la part des terroristes. Jean-Michel Fauvergue, le patron du RAID, raconte dès le lendemain dans le Figaro et le Parisien un premier « échange de tirs qui dure entre une demi-heure et trois quart-d’heure » avec au minimum « deux à trois kalachnikovs ».

Sauf que les experts sont formels, aucune kalachnikov n’a été retrouvée dans les gravats de l’immeuble dont deux étages se sont effondrés. Pire, la police scientifique n’a recensé que onze munitions pouvant être attribuées aux terroristes sur les 1576 cartouches recensées. L’arme utilisée par les terroristes serait un pistolet automatique browning. Les éléments nécessaires à la confection d’une ceinture d’explosifs ont aussi été retrouvés.

Les policiers ont tirés sur... des policiers

Le RAID a donc tiré plus de 1500 balles, pourtant, aucune des trois personnes tuées ce jour ne l’a été par le RAID, révèle Mediapart. Les balles tirées par les forces de l’ordre ont fait de terribles dégâts aux murs, perçant certains de part en part sous la puissance de feu, et aux mobiliers. Mais aucune n’a atteint les terroristes. « Il n’était pas mis en évidence de lésions évocatrices de blessures par arme à feu non plus que d’éléments de nature balistique », écrit dans un de ses rapports le médecin légiste. Les terroristes sont en fait morts du fait de l’explosion de la ceinture portée par Chakib Akrouh, qui l’a lui même déclenchée. Car contrairement à ce qui a été affirmé dans un premier temps, ce n’est pas Hasna Aït Boulahcen qui en était équipée et ce n’est pas non plus sa tête qui a été projetée à l’extérieur de l’immeuble.

En revanche, les balles du RAID ont atteint certains membres du groupe d’intervention. Sur les plateaux de télévision, Jean-Michel Fauvergue avait affirmé que plusieurs d’entre eux avaient été blessés « aux mains, aux bras, et au bas du dos ». Ces dernières blessures seraient ainsi dues aux tirs de leurs collègues placés derrières, comme en témoigne aussi la majorité des impacts de balles visibles sur plusieurs boucliers de défense, sur leur faces internes. Le rapport que s’est procuré Mediapart fait aussi état de la tentative des membres du RAID de « meuler » ces impacts pour en cacher la provenance.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


“N’a de convictions que celui qui n’a rien approfondi.”
E Cioran
Revenir en haut Aller en bas
 
Assaut à Saint-Denis : les policiers ont tiré sur d’autres policiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume de FRANCE :: D-
Sauter vers: