Royaume de FRANCE

politique
 
AccueilAccueil  PORTAILPORTAIL  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 YEMEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olympe de G



Féminin Nombre de messages : 1057
Localisation : FRANCE

MessageSujet: YEMEN   Jeu 4 Fév - 12:48



Revenir en haut Aller en bas
Olympe de G



Féminin Nombre de messages : 1057
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: YEMEN   Jeu 4 Fév - 12:53

VOIR le Yemen d'hier et d'aujourd'hui
Lien DIRECT
Revenir en haut Aller en bas
Olympe de G



Féminin Nombre de messages : 1057
Localisation : FRANCE

MessageSujet: La guerre oubliée du Yémen, entre crise humanitaire et péril jihadiste   Jeu 4 Fév - 13:04

La guerre oubliée du Yémen, entre crise humanitaire et péril jihadiste




Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/02/2016
L’ONU et plusieurs ONG ont récemment tiré le signal d'alarme sur la situation qui ne cesse de s'aggraver au Yémen, en proie à une guerre sans fin, à la montée en puissance des groupes jihadistes et à une crise humanitaire d'envergure.

Des rebelles en lutte contre un pouvoir en déliquescence, des raids menés par une coalition étrangère, une lutte d’influence entre chiites et sunnites, des jihadistes qui profitent de l’anarchie, des civils pris au piège et des pourparlers de paix au point mort : cette situation rappelle évidemment la crise syrienne, mais elle correspond également à la réalité de la guerre du Yémen.

Depuis l'implication directe, en mars 2015, d'une coalition arabe sous commandement saoudien dans le conflit entre les rebelles houthis et le gouvernement du président Abd Rabo Mansour Hadi, la crise yéménite a fait quelque 6 000 victimes, dont environ la moitié de civils. Cette guerre dévastatrice s’enlise loin de l’attention de la communauté internationale, alors même que la crise ne cesse de s’aggraver. Notamment sur le plan humanitaire.

L’ONU et les ONG tirent le signal d’alarme

Soumis à un blocus maritime et aérien de facto imposé par la coalition arabe, le Yémen, pays le plus pauvre et le plus instable de la péninsule arabique, ne peut par exemple se ravitailler en fioul. Un combustible pourtant nécessaire pour alimenter en électricité la population, les pompes hydrauliques – le pays est connu pour avoir un réel problème d’accès à l’eau – et les hôpitaux.

Le 28 janvier, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) a tiré un signal d’alarme, resté sans écho. Selon l’organisme, près de 14,5 millions de personnes – dont 1,3 million d’enfants –, soit la moitié de la population totale du Yémen, se trouvent en situation d'insécurité alimentaire et de malnutrition, "qui s'aggrave de jour en jour".

De son côté, l'organisation Human Rights Watch (HRW) a accusé la rébellion chiite de confisquer des vivres et des médicaments, et de bloquer l'aide à la population civile dans la ville de Taëz, commettant ainsi de "sérieuses violations de la loi humanitaire internationale". Les 600 000 habitants de cette ville du sud-ouest du pays, déjà confrontés à des tirs d'artillerie et des raids aériens constants, sont soumis depuis des mois à un blocus naval.

Médecins sans Frontières (MSF) a également accusé la semaine dernière les belligérants de ne respecter "aucune des règles de la guerre" dans ce conflit qui a notamment vu le bombardement de deux hôpitaux, une clinique et une ambulance au cours des trois derniers mois. Selon le CICR, une centaine de structures médicales ont été prises pour cible depuis mars 2015.

#Yémen : hôpitaux détruits, patients blessés, personnel tué. Vidéo http://bit.ly/YemHCiD  #LesSoinsDeSantéEnDanger



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: YEMEN   Aujourd'hui à 20:11

Revenir en haut Aller en bas
 
YEMEN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume de FRANCE :: Asie-
Sauter vers: