Royaume de FRANCE

politique
 
AccueilAccueil  Présentation minimum 30 mots  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chiffres chocs : autopsie du suicide en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olympe de G

avatar

Féminin Nombre de messages : 1072
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Chiffres chocs : autopsie du suicide en France   Jeu 4 Fév - 11:35


Chiffres chocs : autopsie du suicide en France
C'est un chiffre choc :
27 personnes se suicident chaque jour en France selon un rapport remis hier à la ministre de la santé. Pour Marisol Touraine il s'agit bien d'un "drame de santé publique" et il est temps d'agir. Qui est concerné ? Où et comment se suicide-t-on dans notre pays ?
 


  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    AFP/MARTIN BUREAU - Pompiers


27 morts par jour, trois fois plus que les accidents de la route. Le constat dressé par l'Observatoire national du suicide est peu réjouissant, même si, depuis 2002 le nombre de suicide a baissé de 17% en France.
La France se situe toujours parmi les pays européens ayant le plus de décès volontaires  avec 16,7 cas pour 100.000 habitants en 2012, contre  11,7 dans l'ensemble des 28 pays de l'Union Européenne.

En se basant sur les certificats de décès, 9.715 personnes se sont donné la mort en 2012, mais le chiffre réel pourrait être plus important, de l'ordre de 10.700 décès.


D'importantes disparités
                  
Comme dans la plupart des pays, le suicide est nettement plus élevé chez les hommes que chez les femmes (25,9 contre 7,4 décès pour 100.000 habitants) et augmente avec l'âge.
Chez les hommes de plus de 85 ans, le taux dépasse même les 100 pour 100.000, alors qu'il n'augmente que légèrement chez les femmes âgées.
                  
La Bretagne reste la région où les gens se suicident proportionnellement le plus, devant la Basse-Normandie, le Nord-Pas-de-Calais, le Limousin et les Pays de la Loire, avec des taux supérieurs de plus de 25% au taux moyen de la France métropolitaine.
                  
Les régions Midi-Pyrénées, Corse, Rhône-Alpes et Alsace enregistrent les plus bas taux, tandis que la seule région où le taux de suicide a augmenté depuis 2002 est la Lorraine.
          
        
Pendaison, armes à feu et médicaments
                  
Les modes de suicides les plus fréquents sont la pendaison (54%), loin devant les armes à feu (15%), les prises de médicaments ou d'autres substances (11%) ou les sauts dans le vide (7%), avec là aussi des différences notables entre les hommes et les femmes : ces dernières ont davantage recours aux médicaments (25%) alors que les hommes choisissent la pendaison (59%) ou les armes à feu (19%).

Tentatives de suicides, pensées suicidaires

Les tentatives de suicides sont pour leur part estimées à environ 200.000 par an, soit 20 fois plus que le nombre de décès par suicide. Elles concernent surtout les jeunes filles entre 15 et 20 ans et dans une moindre mesure les femmes de 40 à 50 ans, mais donnent moins souvent lieu à des hospitalisations que par le passé (80.000 en 2013 contre 105.000 en 2010).
                  
Quant aux pensées suicidaires au cours des 12 derniers mois -qui ne conduisent pas forcément à une tentative de suicide-, elles ont en revanche augmenté de 26% entre 2010 et 2014 chez les 15-75 ans, selon le Baromètre santé 2014 de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes).
Revenir en haut Aller en bas
 
Chiffres chocs : autopsie du suicide en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume de FRANCE :: D-
Sauter vers: