Royaume de FRANCE

politique
 
AccueilAccueil  PORTAILPORTAIL  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le coût des anciens présidents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CLOVIS

avatar

Masculin Nombre de messages : 12
Localisation : Gaule

MessageSujet: Le coût des anciens présidents    Jeu 28 Jan - 19:21

Les bras m'en tombent ...A ce compte la vite un roi ...
Like a Star @ heaven
Découvrez quel ancien président coûte le plus cher à la France





Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy… A eux trois, ces anciens présidents de la République coûte chaque année plus de six millions d’euros, a écrit mardi le député socialiste René Dosière sur son blog.

Selon les calculs de l’élu de l’Aisne, qui se base sur les réponses des différents ministères à ses questions, c’est Valéry Giscard d’Estaing qui coûte le plus cher à l’Etat, environ 2,5 millions d’euros. Suivent Nicolas Sarkozy (2,2 millions) et Jacques Chirac (1,5 millions). Le député détaille ensuite les avantages dont bénéficient les anciens chefs de l’Etat. Ceux-ci ne comprennent pas la rémunération en tant qu’ancien président de la République (6000 euros par mois) et le traitement de membre du Conseil constitutionnel (12 000 euros par mois) que seul Valéry Giscard d’Estaing touche puisqu’il est l’unique ex-chef de l’Etat à siéger.
Chère sécurité

Ainsi, sur la base d’une lettre de Laurent Fabius, alors Premier ministre, à Valéry Giscard d’Estaing en 1985, fixant « de manière permanente le statut dans la Nation » des anciens présidents de la République, chaque ex-chef de l’Etat bénéficie d’un « appartement de fonction meublé et équipé » et deux personnes sont affectées au service de celui-ci. « Deux fonctionnaires de la police nationale » sont également mis à la disposition des anciens locataires de l’Elysée pour leur protection rapprochée. Leur « domicile et résidence font l’objet d’une protection particulière dont les modalités sont fixées avec les préfets concernés », écrit René Dosière. « Une voiture de fonction est attribuée avec deux chauffeurs ». L’élu indique encore que chaque ancien président de la République peut compter sur sept collaborateurs permanents : « un chef de cabinet, deux assistants, un fonctionnaire des archives nationales, trois secrétaires dactylographes ». « Au total les anciens présidents disposent de 13 personnes en permanence ! », s’indigne l’élu. Ces dépenses de fonctionnent représentent un coût de plus de 343 000 euros pour Valéry Giscard d’Estaing, près de 310 000 euros pour Nicolas Sarkozy et plus de 240 000 euros pour Jacques Chirac.
Des agents de plusieurs ministères à leur disposition

René Dosière précise encore que le ministère de la Défense met à la disposition du troisième président de la Ve République trois sous-officiers de marine et deux de l’armée de terre, pour un montant de plus de 285 000 euros. Trois agents du ministère des Finances travaillent également pour lui, deux pour Jacques Chirac et un pour le président de l’UMP. En 2013,  511 605,80 euros ont été dépensés par le ministère pour rémunérer ces six agents.

Pour réduire ses dépenses somptuaires, le député « souhaite qu’un décret du Premier ministre soit élaboré et publié au Journal officiel établissant une base juridique incontestable » au statut d’ancien chef de l’Etat. Il propose que ces dépenses publiques soient « limitées dans le temps à une durée maximale de cinq ans » et qu’elles soient « exclusives de toute rémunération privée à l’exception des activités intellectuelles (ouvrages…) et d’une activité politique de premier plan ». Il préconise également le départ des anciens présidents de la République du Conseil constitutionnel.
LaDepeche.fr

Loyers, frais de personnel, voiture… : découvrez ce que coûte Nicolas Sarkozy à l’État français



Nicolas Sarkozy coûte cher à l’État français, très cher. C’est ce que révèle Mediapart, documents à l’appui. Le site d’information estime qu’en tant qu’ancien président, il s’est vu rembourser 1,6 million d’euros pour frais personnels et 16 000 euros de loyers mensuels.

Tout ancien président de la République dispose d’avantages « pour services rendus » dès qu’il quitte l’Élysée. Cette règle est en vigueur depuis 1985. Mediapart a publié samedi le détail chiffré de la facture que paie le Trésor public pour Nicolas Sarkozy.

Entre mai 2012 et décembre 2014, le nouveau chef de l’UMP a renouvelé le mobilier de ses bureaux privées, situés rue de Miromesnil. Le montant s’élève à 55 000 euros. A cela s’ajoute le loyer d’un montant de 196 092 euros par an, soit 16 000 euros par mois pour 320 m². L’État a également financé la voiture mise à disposition de Nicolas Sarkozy, Citroën C6V6 HDI Exclusive, achetée 44 140 euros au lendemain de sa défaite. La facture de carburant s'élève à 4.046 euros par an et l'entretien à 5.301 euros.
1,6 million d’euros de frais de personnel

Mais la dépense la plus importante reste celle des salaires des collaborateurs de l'ancien président. Dix personnes travaillent à plein temps pour Nicolas Sarkozy, dont cinq conseillers contractuels rémunérés entre 5.247 euros et 7.020 euros en net par mois. Parmi ces conseillers, on trouve notamment la demi-sœur de Carla Bruni, Consuelo Remmert. Il faut également compter les gardes du corps et les chauffeurs. Selon Mediapart, ce coût en personnel s’élève à 1,6 million d’euros pour deux ans et demi.
LaDepeche.fr
Revenir en haut Aller en bas
 
Le coût des anciens présidents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume de FRANCE :: forum général-
Sauter vers: