Royaume de FRANCE

politique
 
AccueilAccueil  PORTAILPORTAIL  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 l'HERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Favorite



Féminin Nombre de messages : 34
Localisation : ville rose

MessageSujet: l'HERMINE   Mar 7 Fév - 16:49


Citation :


Ce que symbolise l'hermine et ce qu'elle est en réalité


Il existe un tableau extrêmement connu, datant de la Renaissance, témoignant de l'importance historique de l'hermine comme symbole féodal. Au même moment où la peinture flamande affirmait les villes et les bourgeois, Léonard de Vinci célébrait les postures religieuses du Vatican et aristocratiques ; l'un des tableaux les plus connus est ici La Dame à l'hermine, datant de la fin du 15e siècle.




Comment arrive-t-on à l'hermine comme symbole médiéval? En fait, l'hermine, dont le nom en français vient du latin « mus Armenius », « rat d'Arménie », est historiquement présente en Europe, dans une partie de l'Asie et en Amérique du Nord, devient blanche en hiver.
Lorsque l'animal est capturé et tué pour récupérer sa fourrure, c'est la queue qui est utilisée. Celle-ci reste en effet toujours noire ; elle est en fait découpée et répartie, « mouchetée », sur la fourrure blanche.
Et ce qu'on appelle hermine, au sens strict, en tant que symbole médiéval, c'est la « moucheture » en tant que tel.
La confusion vient du fait qu'au Moyen-Âge, l'hermine était le symbole de la pureté.

L'une des légendes est que la duchesse Anne de Bretagne a été le témoin d'une hermine refusant de s'enfuir dans une mare face à des chasseurs, et adopta alors l'hermine comme symbole, avec une devise intitulée « Plutôt la mort que la souillure. »
Cette légende largement diffusée témoigne de sa dimension irrationnelle, lorsqu'on sait qu'Anne de Bretagne a vécu au 15e siècle, alors qu'au début du 14e siècle on a déjà Jean III de Bretagne choisissant la bannière d'hermine comme symbole...
On retrouve un problème d'esprit similaire avec l'ordre de chevalerie dit de l’Hermine, fondée en 1381 par Jean IV, duc de Bretagne ; on retrouve un autre ordre avec le même nom, fondé par le roi de Naples au 15e siècle. Le tableau de Léonard de Vinci représente vraisemblablement la maîtresse de Ludovic Sforza, justement membre de cet ordre.


Revenir en haut Aller en bas
Favorite



Féminin Nombre de messages : 34
Localisation : ville rose

MessageSujet: Re: l'HERMINE   Mer 8 Fév - 10:11


Citation :


L'Hermine

L’hermine est l’animal totem de la Bretagne armoricaine. Il s’agit
d’un animal de la famille des belettes dont le pelage est brun-roux à
la belle saison mais qui devient totalement blanc en hiver à
l’exception de l’extrémité de sa queue qui reste noire.


Revenir en haut Aller en bas
Favorite



Féminin Nombre de messages : 34
Localisation : ville rose

MessageSujet: Re: l'HERMINE   Mer 8 Fév - 10:13

Citation :


… Il y a un petit animal carnivore en Sibérie, une hermine. Il chasse les lapins et les lièvres, qui sont nettement plus lourds, rapides et forts que lui. Il ne glisse pas, ne se tient pas en embuscade et n’attrape pas sa proie en fuite. Il exécute face à elle une danse hypnotique de la mort – avec des tortillements, sauts et cabrioles acrobatiques. L’hermine éblouit la proie et, se rapprochant progressivement, la saisit à la gorge. Le lapin meurt de choc. Pourquoi la proie permet-elle à l’hermine de l’éblouir et de la tuer sans résister? Les biologistes sont incapables de résoudre l’énigme de la danse hypnotique de l’hermine.




Revenir en haut Aller en bas
Favorite



Féminin Nombre de messages : 34
Localisation : ville rose

MessageSujet: Re: l'HERMINE   Mer 8 Fév - 10:15

Revenir en haut Aller en bas
Favorite



Féminin Nombre de messages : 34
Localisation : ville rose

MessageSujet: Re: l'HERMINE   Mer 8 Fév - 10:32

L' et la duchesse 

D’un geste caressant Anne flatte Prunelle
Dont le naseau frémit et le sabot martèle
De la cour les pavés gelés ;
La meute vient et va, piaule clair, s’impatiente,
Agitée de remous telle une onde mouvante
Resserrée autour des valets ;

D’un coup le cor mugit faisant bondir la horde !
Et sacrer le piqueux, et relâcher les cordes !
Déchaînant l’ivresse des chiens !
Démons enluminés dans les lueurs de l’aube,
Ils se ruent en gueulant pour qu’enfin se dérobent
Les esprits, que la nuit retient ;

L’immaculée, fée gracile et fluette
Forcée par les huées des veneurs qui tempêtent,
Vole au-dessus du sol figé ;
Débusquée par le cor et son odieuse plainte,
L’ombre des freux s’enfuit vers une lune éteinte ;
Les chiens deviennent enragés !

Le bleu de l’aube mord ; partout, la lande crisse,
Sous la course scandée des chiens et de leurs lices ;
Elles clatissent, acharnées
A la vue tout au loin de l’apparence frêle
Qui tressaille et bondit entre les arbres grêles
Aux bras tordus et décharnés ;

On a lâché Silex ; l’œil sanglant, opiniâtre,
Le limier a flairé sur la piste blanchâtre
Muchés sous la gangue du gel
Les relents de l’effroi et la fuite sans ruses
De la proie éperdue et ses voltes confuses ;
Les freux patientent dans le ciel.

Dans un galop furieux la bretonne duchesse
A refermé la nasse, et la sourde détresse
De la prise égaye son œil ;
Le soleil travestit de sa clarté sublime
Le champs clos en un lieu de sacrifice ultime
Où la mort attendrait au seuil ;

Hélas, fermant la voie un marécage immonde
Fait de vase putride où la vermine abonde
Jusque sous les pierres rouillées,
Contraint la fugitive à braver la cohorte ;
Rien n’a jamais flétri la livrée qu’elle porte ;
« Plutôt mourir qu’être souillée ! »
L’aurore en pâlissant oublie dans son sillage
Un peu de ce vieil or qui chatoie au passage
Dans les rais d’un soleil issant ;
L’ dont l’œil noir dit l’énergie farouche
Dressée attend l’assaut de la meute aux vingt bouches :
Résister est loi de son sang ;

Anne sans réfléchir cabre sa jument noire,
Et levant sa cravache au manche orné d’ivoire
Mate d’un geste la ruée ;
Malgré les cris des chiens et du piqueux qui rage,
La duchesse a tranché, de sa voix calme et sage ;
Ce jour, il n’y eut de curée.
Revenir en haut Aller en bas
Favorite



Féminin Nombre de messages : 34
Localisation : ville rose

MessageSujet: Re: l'HERMINE   Mer 8 Fév - 10:51

Revenir en haut Aller en bas
Favorite



Féminin Nombre de messages : 34
Localisation : ville rose

MessageSujet: Re: l'HERMINE   Mer 8 Fév - 10:53

Revenir en haut Aller en bas
Favorite



Féminin Nombre de messages : 34
Localisation : ville rose

MessageSujet: Re: l'HERMINE   Mer 8 Fév - 10:54

Revenir en haut Aller en bas
Favorite



Féminin Nombre de messages : 34
Localisation : ville rose

MessageSujet: Re: l'HERMINE   Mer 8 Fév - 10:56

FILM mis en ligne par Mark Morin Ici

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'HERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'HERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume de FRANCE :: forum général :: Divers-
Sauter vers: