Royaume de FRANCE

politique
 
AccueilAccueil  PORTAILPORTAIL  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ALBINONI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olympe de G



Féminin Nombre de messages : 1057
Localisation : FRANCE

MessageSujet: ALBINONI   Lun 9 Jan - 13:32

Albinoni: Adagio




Tomaso Albinoni
1671-1751

Voir ICI

Albinoni Tomaso
1671 - 1750
 

 
Né à Venise le 8 juin 1671, mort à Venise le 17 janvier 1750 (1751).
Son père, fabricant de cartes à jouer, possède plusieurs boutiques à Venise et quelques propriétés foncières.
Il fait son apprentissage dans le commerce de son père. Parallèlement il prend des leçons de violon et de chant.
Malgrè ses qualités musicales, il ne cherche pas à intégrer une filière musicale professionnelle, se déclarant Musico di violino dilettante veneto.
Il fait dans un premier temps quelques essais infructueux de composition de musiques religieuses.
En 1694, l'éditeur Sala publie son premier opus, 12 sonates en trio, et il crée Zenobia, regina de' Palmireni au Teatro di SS Giovanni e Paolo.
En 1702, il crée un autre opéra, Rodrigo in Algeri à ée suivante il est à Florence où il crée l'Opéra Griselda qu'il dirige et peut-être Arminta.
Il se marie en 1705 à Milan avec la chanteuse Margherita Raimondi. Antonio Albinoni, son père, meurt en 1709. Selon sa volonté, l'essentiel de l'affaire familiale revient à ses deux jeunes frères. Tomaso Albinoni aurait alors ouvert avec succès une école de chant.
Il est à l'apogée de sa carrière dans les années1720.
A partir de 1741, il n'existe plus aucun témoignage sur le compositeur. C'est pourquoi on a parfois indiqué 1741-1742 comme date écès, et douté de l'acte de décès de 1750.
Le célèbre adagio en sol mineur est une composition de Remo Giazotto (1910-1998), un éminent spécialise d'Albinoni.

Catalogue (partiel) des œuvres

Partitions dans l'IMSLP

  • 1694, op. 1, 12 Suonate a tre, Venise 1694
  • 1700, op. 2, 6 Sinfonie & 6 concerti a 5, pour Venise 1700 [édition Walsh, London : Concertos in seven parts for three Violins Tenors, Bass Violin, with e Through Bass for the Harpsichord] [édition moderne : conducteur ; violon 1 ; violon 2 ; violon 3 ; alto 1 ; alto 2 ; violotta  ; violoncelle ; basse ; clavecin]
  • 1701, op. 3, 12 Baletti a tre, Venise 1701
  • 1709, op. 4, 6 Sonate da chiesa,  pour violon et basse continue, Roger, Amsterdam, v. 1709 [édition moderne]
  • 1707, op. 5, 12 Concerti a cinque, avec basse continue, Venise 1707
  • 1702, op. 6, 12 Trattenimenti armonici per camera,  pour violon, violone et clavecin, Amsterdam, v. 1712 [édition moderne]
  • 1715, op. 7, 12 Concerti a cinque,  pour un violon solo, deux hautbois, hautbois solo,  et cordes, Amsterdam 1715 [fac-similé numérique Sächsische Landesbibliothek – Staats- und Universitätsbibliothek Dresden]
  • 1715-1725, Concerto grosso en sol majeur [fac-similé numérique Sächsische Landesbibliothek – Staats- und Universitätsbibliothek Dresden]
  • 1720-1730, Sinfonia con violini, viola e basso, en do majeur [fac-similé numérique Sächsische Landesbibliothek – Staats- und Universitätsbibliothek Dresden]
  • 1722, op. 8, 6 Balletti e 6 Sonate a tre, Amsterdam 1722
  • 1722, op. 9, 12 Concerti a cinque, pour un violon solo, hautbois solo, deux hautbois, et cordes, Amsterdam 1722
  • 1730-1745, Sinfonia en si bémol majeur, pour Violini, viola e basso [fac-similé numérique Sächsische Landesbibliothek – Staats- und Universitätsbibliothek Dresden]
  • 1735-1736, op. 10, 12 Concerti a cinque, pour 3 violons, alto, violoncelle et basse continue, Amsterdam, v. 1735-1736)
  • 1780, 18 cantates pour soprano et basse-continue : Il bel ciglio d'Irene ; Già dal mar sorgea l'alba ; Amarissime pene ; Lontananza crudel mi squarci il core ; Sorgea col lume in fronte ; Lontan da te mia vita ; Sovra letto d'erbette ; Poiché al vago seren di due pupille ; Il penar senza speranza ; Senti bel sol deh senti ; Quest'è l'ora fatale ; Di tante ree sciaguro ; Fileno caro amico ; Sovra molle origliere Lidio infelice ; Clori nel ciel d'amor ; Dubbio affetto il cor mi strugge ; Rivolse Clori un giorno ; Donna illustre del Lazio. [fac-similé numérique, Staatsbibilohek zu Berlin]



  • s.d., Sinfonia, en sol majeur [édition moderne : conducteur]
  • s.d., Six sonates pour violon et basse continue [fac-similé numérique Sächsische Landesbibliothek – Staats- und Universitätsbibliothek Dresden]

Bibliographie

Rusquet Michel, Tomaso Albinoni. Dans « Trois siècles de musique instrumentale : Un parcours découverte », musicologie.org 2013.
 
 
Jean-Marc Warszawski
Révision 10 janvier 2009


“N’a de convictions que celui qui n’a rien approfondi.”
E Cioran
Revenir en haut Aller en bas
 
ALBINONI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume de FRANCE :: forum général-
Sauter vers: