L'inextinguible tristesse de l'un des plus célèbres personnages féminins du cinéma mondial auquel elle avait prêté ses yeux en amande et son sourire charmeur restera dans la mémoire des cinéphiles comme l'expression même des effets de la guerre sur l'individu. Tatiana Samoïlova, l'inoubliable interprète de Quand passent les cigognes, dont l'héroïne perd son fiancé parti au front, est morte le 4 mai à Moscou le jour même de son 80e anniversaire.