L’homme soupçonné d’avoir tué une jeune conseillère technique agricole ce mercredi a été mis en examen pour "assassinat". Selon des psychiatres qui l'ont examiné, il se trouvait dans un "délire interprétatif paranoïaque" au moment des faits.