Royaume de FRANCE

politique
 
AccueilAccueil  PORTAILPORTAIL  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vers une prochaine aurore ? Le parasitisme des envahisseurs détruira l’Europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olympe de G

avatar

Féminin Nombre de messages : 1070
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Vers une prochaine aurore ? Le parasitisme des envahisseurs détruira l’Europe   Mer 17 Fév - 14:33



Vers une prochaine aurore ? Le parasitisme des envahisseurs détruira l’Europe



février 2016

Auran Derien, universitaire ♦

Alexandre Zinoviev avait anticipé que le système occidental serait détruit par l’immigration. On y est. D’autres facteurs, simultanément, ouvrent des brèches dans l’axe de l’inhumanité (Washinton, Londres, Tel-aviv, Riad, Doha) dont nous sommes tous les victimes.



Les intellectuels de la commission onusienne sur la population ne cessent d’émétiser un fatras de stupidités qui prouvent à quel point la planète des singes est désormais une réalité. Ils vocifèrent la nécessité de balancer des tonnes de chair humaine partout où vit une culture et où pourrait briller une civilisation. De tels « savants » sont caractéristiques des âges des ténèbres bibliques. Entre ces crétins et les fabricants de miracles on ne perçoit aucune différence. La stupidité et l’hébétude se correspondent d’âge en âge.
Plus logique et fondé fut l’argument de Zinoviev. Une société comme celle qui a caractérisé l’Europe suppose une mentalité de producteur, une certaine honnêteté, une organisation reposant pour partie sur la confiance. Pour cette raison, les sectes à double morale ont pu tromper les populations, placer leurs larbins, organiser leurs trafics financiers, abrutir le peuple par la science des commissions de discipline et les lois d’inquisition.  Aujourd’hui, point final de la jobardise, le petit fonctionnaire dont le poste dépend de supérieurs connus et inconnus se rend sans combattre aux trombes ethniques venues du vaste monde, sans comprendre que leur obsession de consommer sans produire va ruiner ce qui lui donnait la possibilité d’occuper un poste malgré sa majestueuse niaiserie.
Un abruti européen sera vite remplacé par un abruti du reste du monde. Au parasitisme des politiciens médiocres se substituera facilement celui des nouveaux venus. L’obsession de consommer, la prise au tas que les primitifs adorent, ne sera toutefois pas compensée par l’ardeur à produire et innover. Le trafic, de drogue, d’humains, etc. ne permettra pas de faire voler des avions, d’envoyer des fusées, d’innover dans la chirurgie. Ainsi pensait Zinoviev. Les dégénérés européens seront détruits par l’absence de volonté de produire de leurs envahisseurs. Il avait raison. Mais, les gangs d’infâmes qui organisent cette liquidation pourraient rencontrer quelques difficultés dans les temps qui viennent, car si les cloportes européens sont satisfaits du rôle de serpière, d’autres élites existent, qui veulent leur part du gâteau et préfèrent même organiser le monde de manière moins vulgaire .

Une part de gâteau plus grande

Un rapport de la Wharton School, en début d’année 2016, signale que la méthode des fusions-acquisitions très prisée des multinationales, est utilisée plus souvent désormais par celles des pays asiatiques. Alors que dans les années 2000, 20% de l’activité venait des entreprises des nouveaux pays industrialisés, il en sont désormais à plus de 35%. La Chine, le Brésil et l’Inde sont les principaux animateurs de ces fusions-acquisition. On sait que beaucoup de ces activités terminent mal, parfois même sont de vulgaires escroqueries. Des entreprises mal évaluées, des charges non prises en compte, la volonté de détruire, comme souvent chez les anglo-saxons, transforment la diversité du monde économique en un désert sur lequel règne une bande de financiers. Par cette méthode, sont dépouillées à leur profit des organisations qui fonctionnaient très bien. On dispose en France notamment d’une longue liste de gestionnaires précieux ridicules qui, comme Mercier en 2000, donnent tout à des criminels en col blanc sans s’en rendre compte, tant leur aliénation est prononcée. Si la Chine paraît souvent ne pas gagner grand chose dans ses opérations de fusion-acquisition, il ne faut pas négliger les transferts de technologie dont l’efficacité se montre dans divers domaines, les TGV, l’aviation, et la robotique désormais. On vient d’apprendre qu’une entreprise chinoise de robotique a acheté un centre de formation allemand dans le but de développer le nombre de spécialistes dans cette discipline.
Les Indiens se débrouillent plutôt bien dans leurs opérations de fusions. Tata a liquidé l’acier européen, avec l’appui des financiers habituels, a acheté une partie de l’industrie automobile anglaise (jaguar, Land Rover). La société de castes connaît nécessairement l’activité commerciale, réservée au “bania”. Sa fonction est de poursuivre, sans se laisser détourner par quoi que ce soit, des avantages matériels au milieu des situations les plus hostiles et les plus invraisemblables. Les groupes commerciaux y sont nombreux, les Marwaris, les Bhatias, les Jaïns, les Parsis, les Khojas, …Les lecteurs de Naipaul (Vidiadhar Surajprasad NAIPAUL : L’Inde : un million de révoltés. Plon, 1992, réédition, 10/18. Odyssées no 2521, 1994) se souviendront certainement de la manière dont il décrit les dons cultivés par les petits commerçants pour développer leurs affaires. Or, jusqu’en 2050, ce pays bénéficiera d’un dividende démographique, avec le nombre le plus élevé d’habitants dans la tranche d’âge la plus jeune. Il est probable que leur montée en puissance se confirmera.

Conclusion

Si l’intérêt est primordial pour les Indiens et les Chinois, tout ne se résume pas à l’argent, au contraire des monothéistes fanatiques qui organisent la globalisation comme moyen de terreur et de pillage.
L’intolérance religieuse qui doit faire périr ceux qui parlent au nom d’autres dieux conduit l’Europe au néant car il est douteux que la Chine et l’Inde se convertissent à un monothéisme si rudimentaire. Une aurore va poindre, du côté de l’Asie, vers 2030. Reste à savoir si le pouvoir infâme déclenchera la guerre, comme il le fit deux fois en Europe, afin de réapparaître au milieu des ruines.


“N’a de convictions que celui qui n’a rien approfondi.”
E Cioran
Revenir en haut Aller en bas
 
Vers une prochaine aurore ? Le parasitisme des envahisseurs détruira l’Europe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume de FRANCE :: forum pour le portail-
Sauter vers: