Royaume de FRANCE

politique
 
AccueilAccueil  Présentation minimum 30 mots  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Stéphane Le Foll est revenu bredouille du conseil agricole de Bruxelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olympe de G

avatar

Féminin Nombre de messages : 1072
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Stéphane Le Foll est revenu bredouille du conseil agricole de Bruxelles   Mar 16 Fév - 15:52

Stéphane Le Foll est revenu bredouille du conseil agricole de Bruxelles


16 février 2016,
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Stéphane Le Foll n'a pas obtenu d'aide supplémentaire européenne pour les producteurs de viande porcine.


Pas de nouvelle mesure pour la viande porcine. Stéphane Le Foll est revenu bredouille [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et son échec risque d'attiser [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] notamment à Vannes et à Caen. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], le gouvernement français n'a rien de tangible à annoncer pour désamorcer la crise avant l'ouverture du Salon de l'agriculture le 27 février. Stéphane Le Foll a obtenu la venue du commissaire à l'Agriculture, Phil Hogan, à Paris le 25 février pour des entretiens avec Manuel Valls afin de discuter de «mesures concrètes à décider en mars». Le prochain conseil agricole européen est prévu le 14 mars.
En attendant, le ministre français a reconnu des difficultés pour trouver des alliés. Son homologue allemand Christian Schmidt s'est en effet dit opposé aux mesures de gestion demandées par la France. «Avec Christian (Schmidt), nous sommes d'accord sur le constat, mais c'est plus difficile sur la partie solution», a-t-il reconnu. Le ministre allemand a en revanche défendu le principe d'une nouvelle enveloppe d'aides européennes - pour compléter celle de 500 millions allouée en septembre dernier - et plaidé pour une augmentation du plafond autorisé pour les aides nationales. Deux mesures qui s'apparentent à une renationalisation, car les gouvernements peuvent compléter leur quote-part de l'aide européenne - 63 millions d'euros pour la France en septembre - par un montant équivalent en aides nationales. Mais Phil Hogan leur a rappelé que le budget européen était «extrêmement tendu» pour de nouveaux soutiens à l'agriculture. «Nous sommes prêts à discuter de nouvelles mesures pour alléger la pression sur les producteurs, mais elles doivent être en cohérence avec la politique agricole commune, rester dans les limites du budget et surtout avoir un large soutien au sein du Conseil», a averti le commissaire.

Pas de quotas laitiers

Afin de réguler le marché, Bruxelles avait offert de racheter et stocker 90.000 tonnes de viande porcine, une aide coûtant 30 millions d'euros. Les éleveurs Français ont profité de cette aide à hauteur de 2 300 tonnes seulement, a déploré Stéphane Le Foll, dix fois moins que les Allemands. L'urgence impose toutefois de passer à l'action. Pour le lait comme pour la viande de porc, la chute des prix a enclenché une augmentation de la production qui entraîne des excédents et provoque une nouvelle baisse des prix. «Ce processus est extrêmement dangereux», a averti Stéphane Le Foll. Si ce constat est partagé par une douzaine de pays, les divergences sont énormes sur les actions à mener pour maîtriser la production dans les deux secteurs. «Pas question de revenir aux quotas laitiers», a reconnu le ministre. Une solution est de réduire le nombre de vaches et de truies, a-t-il plaidé. La France entend néanmoins poursuivre la bataille pour «réguler les marchés et obtenir des mécanismes pour venir en aide aux agriculteurs en difficulté», a-t-il assuré.


“N’a de convictions que celui qui n’a rien approfondi.”
E Cioran
Revenir en haut Aller en bas
 
Stéphane Le Foll est revenu bredouille du conseil agricole de Bruxelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume de FRANCE :: D-
Sauter vers: